Logo FFAT Santé

Que faut-il faire lorsque vous constatez une Bradycardie ?

Bradycardie : quand faut-il s’inquiéter ? Conseils et astuces

La bradycardie est un terme médical employé pour désigner un ralentissement de la fréquence cardiaque chez une personne. Elle indique généralement une fréquence au repos inférieure à 60 battements par minute. Si la bradycardie n’est pas souvent une condition qui impacte sur la santé et nécessite un traitement spécifique, elle peut toutefois constituer un symptôme annonciateur d’une affection grave. Il est alors primordial de déterminer la cause de ce phénomène pour trouver une solution. Découvrez dans cet article ce qu’il faut faire en cas de bradycardie.

Qu’est-ce que la bradycardie ?

La bradycardie se présente comme une anomalie concernant le rythme cardiaque qui se manifeste par une fréquence anormalement basse. Elle peut être issue d’une anomalie du système nerveux, une maladie du muscle cardiaque ou la prise de certains médicaments. Une bradycardie peut être asymptomatique chez une personne et présenter chez d’autres personnes des symptômes tels que l’essoufflement, la fatigue, la syncope, la mort subite, etc. Le nombre de battements de cœur par minute qui caractérise généralement la bradycardie est de moins 60.

Le rythme du cœur est normalement compris entre 60 et 100 battements par minute. Lorsque l’organe bat trop vite, la fréquence évolue à une valeur supérieure à 100 et on parle de tachycardie. La bradycardie est mentionnée lorsque la valeur est comprise entre 50 et 60. Si le cœur bat lentement et de façon irrégulière, il s’agit là d’une arythmie.

Quelles sont les causes d’une bradycardie ?

La bradycardie peut être provoquée par diverses causes. Il est important de connaître les différents phénomènes qui pourraient être à l’origine de cette condition que vous vivez. Cela permettra au professionnel de santé de trouver le traitement adapté. Comme causes possibles de votre bradycardie, vous avez :

  • Les maladies cardiaques telles que l’insuffisance cardiaque, la maladie coronarienne et l’arythmie cardiaque ;
  • Les anomalies congénitales du cœur ;
  • Les produits médicamenteux comme les médicaments permettant de ralentir la fréquence cardiaque ;
  • Les infections comme la méningite et l’encéphalite ;
  • L’hypothyroïdie.

Quels sont les symptômes d’une bradycardie ?

Quels sont les symptômes d’une bradycardie ?

La bradycardie n’est réellement constatée et confirmée qu’après l’intervention d’un professionnel de santé. Cela dit, certains signes permettent de soupçonner cette condition. Il convient de les connaître afin de pouvoir les distinguer et prendre les mesures requises.

  • La fatigue ou le manque d’énergie ;
  • Les évanouissements ;
  • Les maux de tête ;
  • Les vertiges ;
  • Les palpitations ou les battements de cœur irréguliers ;
  • L’essoufflement ;
  • La douleur thoracique ;
  • Les nausées et les vomissements ;
  • La difficulté à respirer ou à rester debout ;
  • Etc.

Quand faut-il s’inquiéter en cas de bradycardie ?

Il est primordial de vous rapprocher au plus vite d’un professionnel de santé si vous observez les symptômes de bradycardie mentionnés précédemment. Celui-ci pourra examiner vos symptômes et poser un diagnostic sur votre condition. Vous bénéficierez aussi d’une prise en charge adaptée.

Certains symptômes peuvent être dangereux, voire mortels. Si votre bradycardie est par exemple provoquée par la prise d’un médicament, le médecin pourra vous proposer un autre traitement. Dans des cas graves, la bradycardie peut vous amener à utiliser un stimulateur cardiaque pour assurer la régulation du rythme cardiaque.

Comment se passent le diagnostic et le traitement de la bradycardie ?

Pour le diagnostic de la bradycardie, le professionnel de santé vous posera diverses questions sur les symptômes et vos antécédents médicaux, et procédera à un examen physique. Cela lui permettra de maîtriser votre situation et de comprendre votre condition. Il pourra aussi vous conseiller des tests comme l’ECG ou l’Holter ECG.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

FFAT Santé

Que ton aliment soit ta seule médecine.

Articles récents